Le protocole pour les douleurs

Des séances de 15 minutes seulement 

Comment se déroule le traitement Restoris ?

Avant de commencer le traitement

Nous vous redirigeons vers un médecin qui établira un diagnostic et vérifiera votre éligibilité. Dans le cas de maladie de Lapeyronie, des questionnaires peuvent vous être remis afin d’évaluer le degré de sévérité (questionnaires IIEF5, EHS et T.LUE). Un procotole sur mesure sera ensuite défini selon le profil clinique.

Début des séances

Le nombre de séances est défini par le médecin. Le patient doit être dans la première phase de la maladie de Lapeyronie ou souffrir de prostatite chronique ou syndrome de douleur pelvienne chronique depuis au moins 3 mois.

Durant la séance de 15-20 minutes, le patient est installé confortablement en position couchée sur le dos. Le transducteur de l’appareil vient alors s’appuyer contre la zone douloureuse (bas ventre, muscles du plancher pelvien, périnée, pénis, testicules, prostate, aine, rectum, coccyx) pour dispenser les ondes de choc.

Les protocoles

Traitement des douleurs chroniques pouvant apparaître depuis plus de 3 mois chez les personnes atteintes de douleur pelvienne chronique.

Application sur la région pelvienne (incluant le bas ventre, les muscles du plancher pelvien, le périnée, le pénis, les testicules, la prostate, l’aine, le rectum, le coccyx).

Traitement en 10 séances, 1 ou 2 fois par semaine pour les douleurs péniennes, avec la diffusion de 10×5000 impulsions acoustiques, soit 
50 000 ondes de choc au total.

Traitement en 12 séances, 1 ou 2 fois par semaine pour les douleurs chroniques, avec la diffusion de 12×5000 impulsions acoustiques, soit 
60 000 ondes de choc sur la totalité du traitement.

Traitement des douleurs pouvant apparaître lors de la phase aigüe de la maladie de Lapeyronie.

Application sur la plaque fibreuse.

Traitement en 10 séances, 1 ou 2 fois par semaine.

Diffusion de 10×5000 impulsions acoustiques, soit 50 000 ondes de choc sur la totalité du traitement.

2 à 3 mois après la dernière séance

Bilan avec le médecin afin de mesurer l’évolution.

Attention: ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical.


Posez vos questions ici


Ceci peut vous intéresser

maladie de Lapeyronie

Évaluation d’une thérapie par ondes de choc de faible intensité pour la prostatite chronique de type IIIb/syndrome de douleur pelvienne chronique : essai clinique en double aveugle, randomisé et contrôlé.

traitement restoris

Réservez votre traitement en ligne.

Paiement sécurisé et envisageable en plusieurs fois.